La Tunisie célèbre non pas une, mais deux fois ses femmes dans l’année: le 8 mars (journée internationale des Droits de la Femme) et le 13 août, à l’échelle nationale.

Cet article rend hommage à nos femmes tunisiennes, à leur parcours souvent tourmenté et difficile, à leur intelligence, à leur talent confirmé, à leur désir d’avenir ainsi qu’à leur énorme envie de s’imposer et de réussir chacune dans son domaine d’expertise.

Leila Ben Braiek Ayadi

Faisant partie du domaine de la construction métallique et mécanique. C’est une femme qui s'est spécialisée dans l’étude, la fabrication et le montage des usines de production, les systèmes de manutention et de convoyage et la chaudronnerie en acier noir et en inox.

Leila Ben Braiek Ayadi a été désignée femme Entrepreneure de l’Année 2018 parmi 25 candidates pour son projet autour de l’iOT.

Aya Chebbi

Diplômée en relations internationales à l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis, Aya Chebbi, la jeune militante de 31 ans est :

  • coordinatrice de la jeunesse africaine à la World Peace Initiative,
  • membre du Conseil consultatif des jeunes au sein de Civicus
  • fondatrice et présidente de l’Africa Youth Movement

La tunisienne a intégré, en 2018, le classement des jeunes Africains les plus influents dans le monde.

Chiraz Ennaceur

PDG de la startup « CORROSION RADAR », Chiraz Ennaceur a reçu le prix de la « Femme d’affaires de l’année » en Angleterre. Cette entrepreneuse originaire de Gabès a suivi ses études en Tunisie. Elle a par la suite choisi la France pour son master pour ensuite continuer son parcours aux Pays-Bas et en Angleterre.

Chiraz Ennaceur est actuellement à Cambridge où elle a réussi à se faire une place considérable dans le monde de l’entreprenariat.

Mouna Jemal Siala


Le parcours artistique de Mouna Jemal repose sur l’étique et la créativité. Cette artiste «Identitaire» produits des photos magiques pour traiter l’énigme de l’identité de la femme tunisienne.

Mouna est convaincue que la vie et l’art sont 2 concepts indissociables ! Pour ceux qui ne connaissent pas cette artiste, c’est elle qui a pris en photo le trio d'acteurs magnifiques de la fameuse pièce de théâtre "Moncef Bey". 

Imen Jemmali

Jemmali est 1ère art-thérapeute tunisienne. Cette pratique consiste à « Utiliser la création artistique pour prendre contact avec sa vie intérieure et son inconscience! ».

Après avoir entamé des études de beaux-arts, Imen a décidé de suivre ses études à la faculté de médecine de Grenoble où elle a obtenu un diplôme d’art-thérapeute.

Elle a accompagné des petits et des grands en France et en Tunisie (des autistes, des personnes atteintes de cancer, des réfugiés, des malades en soins palliatifs, épileptiques, dyslexiques, des personnes atteintes des troubles du comportement, Alzeimer ...) et leur a apporté un bien-être au-delà de la prise obligatoire des médicaments.

Découvrez les success stories des entrepreneurs tunisiens qui constituent une fierté pour le pays.

 Et vous, connaissez-vous d’autres Success Story en Tunisie ? N’hésitez pas à partager des noms avec nous en commentaire.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
En savoir plus Ok