Ain Draham-Tabarka. Conseils pour réussir votre week-end

Avant de se rendre à Ain Draham on pouvait croire qu’on a tout vu. Mais quand on découvre la région d’Ain Draham – Beni Mtir- Tabarka on peut dire qu’on a vu le spectaculaire en Tunisie, quoi que il y a de nombreux endroits qui ont leur charme.  Pour Marhba.tn n’est pas la première expérience dans la région et certainement pas la dernière. Il y a toujours quelque chose de nouveau à faire/à voir. 

Ain Draham / Beni Mtir des merveilles et chemins à explorer 

Ain Draham  offre de paysages impressionnants, peu importe la saison et nous comble avec toutes les couleurs, en nous offrant un sentiment paisible de tranquillité.  

Qu’est ce qu’on peut faire dans la région ?

Bien sur explorer les sentiers en trekking ou VTT.

L'incursion Marhba.tn à commencé un samedi de février vers midi avec un trajet d’environ 12 km dans la superbe forêt d’Ain Draham.  On a choisi le trajet court envisageant un deuxième le lendemain donc disons qu’on a fait une économie d’énergie. Vous pouvez opter pour  un autre trajet d’environ 22km jusqu’au barrage de Beni Mtir, si les pieds vous permettent. 

D’après notre expérience, ce trajet plus court nous a permis de mélanger 2 circuits en 1 de telle manière qu’on a randonné dans la forêt jusqu’aux cascades et parla suite on s’est rendus vers le barrage de Beni Mtir. 

Vous allez penser que si on dit que c’est un coin de Paradis on utilise un cliché. Et pourtant, vous n’allez pas être déçus. L’endroit mérite bien la comparaison avec le Paradis. Et voilà les photos parlent elles mêmes. 

Une fois l’aventure finie, direction vers l’hôtel Rihana. Arrivés à la destination, le dîner nous attendait. Et s’il semblait logique se reposer une fois le dîner fini, vous vous trompez. On a continué avec une rando nocturne  vers le centre ville d’Ain Draham et une soirée animée par nous même autour de la cheminée. 

Le dimanche commencé avec les beaux paysages d’Ain Draham ne peut que bien finir.  On reprend la route dans un circuit qui nous a porté vers le rocher d’Abou Kacem Echebbi et un point panoramique sur le lac des Oiseaux et les frontières algériennes.  Ensuite cap compas vers Tabarka pour 2 petites heures de balade à la découverte des incontournables : le Fort Génois  et les aiguilles.  Pour le déjeuner on vous conseille les restaurants du centre ville. Ils ont des menus pas chers à base de grillades de viande et/ou poissons et fruits de mer avec une très bonne salade mechouia.

Voici un bon programme pour le week-end tout en sachant que vous avez besoin de l’accompagnement d’un guide jusqu’au départ vers Tabarka.  On n’a pas eu la chance de voir la neige mais s’il y avait ça n’aurait été qu’une épice.  

 

Pin it

Suivez nous sur Instagram



Suivez nous sur google+

NOS EXPÉRIENCES

Rouka travel