Ain Bouras El Azib la belle surprise de Bizerte

Il y a quelque chose de charmant dans la région de Bizerte…un mélange de paysages qui incitent à la découverte par la variation et la beauté.

Après avoir découvert le point le plus septentrional du continent africain, Marhba.tn a continué les aventures sur la terre d’ancienne A’Kra des phéniciens, aujourd’hui Bizerte la charmante. Une belle journée ensoleillée nous a offert l’occasion de profiter d’une belle randonnée dans la forêt Ain Bouras El Azib. Même si le parcours n’est pas un difficile, le trajet nous a permis d’être au milieu de la nature, de sentir l’air frais des arbres, d’admirer de loin le panorama de la plage de Rimel.

La journée a commencé avec un arrêt à El Alia, l’ancienne Uzalis où on peut encore admirer quelques ruines romaines dispersées dans la ville. Dommage qu’autant comme d’autres sites en Tunisie, ce riche patrimoine n’est pas préservé et mis en valeur. El Alia, comme son nom nous indique, est un petit village andalou perché sur une colline. Une atmosphère paisible règne sur place.

Le start de la randonnée est donné une fois arrivés à Ain Bouras El Azib. La pépinière d’Ain Bouras est la plus ancienne de la région de Bizerte. Le chemin parcouru dans la forêt dévoile le cours d’eau et la source d’Ain Bouras, l’impressionnant poste de vigie, les sentiers, les arbres, les plantations et les dunes. C’est un mélange qui transforme la forêt El Azib dans l’une des plus belles de la région. Une fois arrives au sommet, au niveau du poste de vigie un panorama s’ouvre devant nous : c’est la plage Rimmel avec l’ancien bateau échoué, la ville de Bizerte et le lac de Bizerte. C’est vrai que l’image du bateau échoué donne une atmosphère un peu fantastique au lieu surtout quand on voit de loin.

Le retour de la forêt passe par tout un trajet couvert de dunes de sable ce qui fait la marche difficile pour ceux qui ne sont pas habitués mais la beauté de l’endroit efface toute trace de fatigue, surtout quand l’ambiance amicale anime les participants. 

Après un trajet de 12 kilomètres, le picknick au milieu de la nature, sous les oliviers pas seulement que s’impose mais il est aussi bienvenu !

L’après midi a été destinée à la découverte du lac de Bizerte : une promenade sur le ponton en bois a été une vraie expérience vu que la structure est très ancienne et que le vent soufflait fort. Mais plus d’aventure, plus de souvenirs. En été comme en hiver, l’endroit offre de belles vues à voir absolument ! 

Encore une fois on remercie l’Association de Protection et Sauvegarde du littoral de Bizerte pour nous initier dans la région et pour nous accompagner. C’était un vrai plaisir de voir tant d’enthousiasme pour la promotion de leur région. Un exemple à suivre et qu’on espère voir se développer de plus en plus en Tunisie ! 

 

Pin it

Suivez nous sur google+

NOS EXPÉRIENCES

Suivez nous sur youtube

Rouka travel